20/11/2009

VIOLENCE CONJUGALE à BAS BRUIT: UN DROIT ?

LA LOI CORANIQUE

FAVORABLE

A LA VIOLENCE CONJUGALE 

A BAS BRUIT

Transcription et traduction

d'une vidéo reprise ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=-x-AuiuqIw4

Si le mari veut utiliser la bastonnade pour corriger sa femme,

(Le Coran, sourate 4, verset 34: "Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les vertueuses sont dociles, elles protègent ce qui doit l’être selon la consigne de Dieu. Celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, reléguez-les dans leur chambre, frappez-les, mais si elles vous écoutent ne les querellez plus, car Dieu est sublime et grand. »)

Il ne doit jamais, jamais le faire devant les enfants.

Cela doit rester entre lui et elle.

(Par respect pour les enfants, pour ne pas permettre un témoignage accablant, pour ne pas traumatiser les filles du couple en leur indiquant, dès le plus jeune âge, ce qui les attend par la suite ?)

Cela doit être fait en respectant les conditions suivantes :

Il ne doit pas causer de saignements ou de contusions.

(En clair, éviter les traces... )

Il doit éviter le visage et d’autres parties sensibles du corps.

(Ben oui, le corps de l'épouse peut toujours servir en cours de soirée puisqu'il n'y a pas de viol entre époux: voir la vidéo dans l'article "Il ne te viole pas, c'est ton mari")

Comme nous l’avons dit, les limitations des bastonnades sont :

elles ne doivent pas causer de saignements,

elles ne doivent provoquer aucune fracture,

(Est-ce par souci d'économie afin d'éviter la facture des soins de santé..., de prévenir l'excuse de l'épouse en cas de coït - type "j'ai la migraine" - ...)

elles ne peuvent pas toucher le visage,

elles ne doivent pas la contusionner.

Si le mari viole ces règles, il viole les règles d’Allah.

Si elle a été blessée, le mari est tenu pour responsable de ce qu’il a fait,

(ben m**de alors, il ne manquerait plus que cela... quoique, on pourrait imaginer que l'épouse soit tenue pour responsable par manque de soumission en essayant de se défendre, ayant ainsi décupler la colère de son tendre époux!)

parce que la femme n’est pas une marchandise.

(ah bon, c'est bien de le dire, mais il faudrait mettre une telle énergie pour m'en convaincre que j'y renonce avant même de commencer!)

Il ne peut pas lui faire tout ce qu’il veut.

(C'est pour cette raison que les épouses remercient Allah le bienveillant... Sans quoi, la terre serait vite unisexe!!!)

Même si l’épouse pardonne à son mari,

(Malheureusement, le pardon de l'épouse à son mari violent est très souvent une constante, que la femme soit croyante - et quelque soit la religion - ou athée...)

cela ne veut pas dire qu’Allah fera de même au Jour du Jugement.

(Allah autorise la violence conjugale à bas bruit mais sanctionne le mari dont la violence déborde les règles établies. Un exemple: il tord le bras de son épouse qui hurle de douleur, Allah n'y trouve rien à redire; mais ce faisant, il lui fracture le coude: ah le vilain garçon, Allah lui fait pan-pan Q-Q... ! C'est à en vomir!)

Source:

MEMRI TV PROJECT

BAHRAINI CLERIC

ABDULLAH AAL MAHMUD

BAHRAIN TV

JUNE 20, 2005

 

Il faut aussi noter un point capital dans la violence à l'égard des femmes. Le Coran ne mentionne en aucun cas la lapidation comme sanction de l'épouse adultère.

C'est la Charî'a (الـشَّـرِيعَـة, " la voie ") et plus exactement le Fiqh ( فقه", "comprendre") qui sont en cause dans cette barbarie.

Pour rappel, Charî'a ou loi coranique et Fiqh ou jurisprudence sont des interpétations humaines du Coran.

Et il y a autant d'interprétations possibles  et divergentes que de mollahs ou ayatollahs (chez les chiites) ou imams(chez les sunnites), pour ne prendre que ceux-là!!!

 

"L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible."

Tahar Ben Jelloul

Extrait d'Eloge de l'amitié

multiculturalité

Contre cette volonté d'islamisation intégriste et extrémiste, il n'y a qu'une réponse: 

LAÏCITE, DEMOCRATIE, VIGILANCE et RESISTANCE

18/11/2009

IL NE TE VIOLE PAS: C'EST TON MARI...

L'intégrisme est l'ensemble des comportements qui refuse toute évolution au nom de la religion et/ou de la tradition. Par extension, l'intégrisme est devenu un mouvement qui rassemble un groupe d'individus partageant un type de comportements outranciers.

neandertal

Sans titre

 

 

 

 

 

 

L

evolution_homme-femme

a tendance de certains hommes est de mettre en avant leur virilité (allant de pair avec leur croyance que les femmes leur seraient inférieures dans tous les domaines ou dans les domaines prestigieux, pensant ainsi qu'il est logique qu'elles soient cantonnées aux tâches subalternes) impliquant la phallocratie (seuls les hommes décident ou ont le pouvoir de décider dans les domaines les plus importants).

Ouvrez le Coran, sourate 4, verset 34 et vous y lirez ceci: "Les hommes sont Qawwamounes sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde aux uns sur les autres, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien.

Ce verset est souvent traduit par un grand nombre d'hommes illettrés, incultes, machistes, barbares, frustrés, jaloux, impuissants ou autres du même calibre - biffer ou non la/les mentions inutiles - par "Les hommes ont autorité sur les femmes...".

En fait, le terme Qawwamounes est l'adjectif en pluriel du nom Qiwamah qui est le fait d'être absolument responsable de la subsistance et de la protection d'une personne.

Et voilà comment l'intégriste machiste s'arroge le droit de vivre en maître sur son épouse et sur ses filles plutôt que de s'astreindre aux devoirs de responsabilité d'une gestion familiale.

Et voilà comment d'une religion d'amour, certains - de plus en plus nombreux - en font une religion de haine!

Contre l'intégrisme et la théocratie, il n'y a qu'une réponse: laïcité et démocratie par la vigilance et la résistance à tous signes extérieurs d'islamisme

Deux vidéos INFÂMES et ODIEUSES pour témoigner de la violence intégriste machiste à l'état le plus abject

06/11/2009

L'insulte...quand l'argument fait défaut !!!

Censored31 et le fascisme : mise au point !

Article sur  http://www.skynet.be/actu-sports/actu/belgique/detail_des...

Des cas de polygamie enregistrés en Belgique parmi des non-Belges | Vendredi 6 Novembre 2009 |  1 h. | powered by Belga 

o                                Censored31 | Aujourd'hui - 16h13 Commentaire mal noté - Afficher - Masquer

DebbyLeumenthal...est en fait une sioniste de bas bord qui tentera de donner une bonne image d'Israël après que cet état fasciste ait tuer plus de 430 enfants et bébés. Sans parler des femmes enceintes...elle travaille également selon ma source pour le "Israeli Policy Department".

 

  • Définition

Le fascisme (en italien fascismo) est un mouvement politique d'origine italienne apparu en 1919. Ce terme, très utilisé, a par la suite pris un sens beaucoup plus large. Il est donc nécessaire de cerner ses différents niveaux d'acception.

Au sens strict, le terme désigne le mouvement politique fondé par Benito Mussolini, ainsi que le régime qui était en vigueur sous la monarchie italienne quand Mussolini était au pouvoir, de 1922 à 1945. Adversaire de la démocratie, du parlementarisme, du socialisme et du marxisme, le fascisme mussolinien est autoritaire et nationaliste, et recourt à la violence. Ce sens strict est notamment utilisé par les historiens de l'Italie.

Au sens large, le terme fascisme a pris un sens générique. Il s'est étendu à tout mouvement politique s'appuyant sur un pouvoir fort, les métiers organisés en corporations, l'exaltation du sentiment nationaliste, le rejet des institutions démocratiques et libérales, la répression de l'opposition et un contrôle politique extensif de la société civile. Le nazisme s'est en partie inspiré du fascisme.

Dans son acception la plus large, le terme est employé pour disqualifier l'ennemi politique. Cette acception a été employée par les Soviétiques durant la guerre froide, dans le cadre de la « tactique du salami ». Dans la discussion politique contemporaine, le terme fasciste continue d'être employé comme une injure. Cependant, le fascisme est encore revendiqué par certaines mouvances d'extrême droite (les néofascistes).

  • Quand la « tactique du salami » se modernise, elle devient la « tactique de l’accommodement raisonnable »

La « tactique du salami » est une expression inventée par le dirigeant communiste hongrois Mátyás Rákosi pour décrire l'élimination progressive des pouvoirs extérieurs au communisme (Église, autres partis...), « tranche après tranche, jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien ». Cette stratégie est assurée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale au moment du processus de formation de la République populaire de Hongrie.

La « tactique de l’accommodement raisonnable » est importée du Québec, où elle est source de fréquentes tensions politiques, cette pratique privilégie une gestion de type communautariste des revendications religieuses en général, et musulmanes en particulier. Elle consiste à négocier, de façon quasi systématique, un assouplissement de la règle ou de la loi afin de rencontrer les exigences d'un individu ou d'un groupe minoritaire. Par lassitude ou naïveté,  les démocrates concèdent du terrain aux extrémistes, « tranche après tranche, jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien ».

  • Qui de l’œuf ou de la poule...

Le nazisme ou national-socialisme est l'idéologie politique du NSDAP, parti politique fondé en Allemagne en 1920. Cette vision du monde divisait hiérarchiquement l'espèce humaine en races, hiérarchie au sommet de laquelle était censée se situer la « race aryenne ».

En tant que sujet de science politique, la définition du nazisme divise les historiens. En particulier, reste ouverte la question de savoir si le nazisme ne fut que l'une des formes du fascisme ou, parce qu'ayant fait du racisme une doctrine d'État, le nazisme doit être considéré comme un phénomène historique unique par son antisémitisme officiel.

En effet, l’antisémitisme du régime nazi, dès 1933, et la persécution des opposants, des homosexuels, etc., se concrétisera par l'installation dès 1933 des premiers camps de concentration en Allemagne. Cette politique ne fera que s'amplifier jusqu'à 1945. Ce sont ainsi plus de six millions de personnes qui périront dans les camps d'extermination hitlériens, dont une majorité de Juifs.

  • Vérité historique : L'islamisme n'a pas de leçon à donner!

Inutile d’écrire de long discours, rien de tel qu’une vidéo pour étayer la thèse !

http://www.youtube.com/watch?v=Pz1pkl02tnI

 

 

DebbyLeumenthal est-elle une « sioniste de bas bord » travaillant pour le « Israeli Policy Department » ?

 Cool

Aux lecteurs de ce blog de juger !

 

 

Ø      vigilance : mettons ensemble toutes les pièces du puzzle pour obtenir l’information damulticulturaliténs son ensemble

Ø      laïcité : aucun symbolisme religieux n’est présent dans ce logo

Ø      résistance : mettons ensemble, en commun, nos forces vives puisqu’il est acquis que « L’Union Fait La Force »

Ø      démocratie : chaque couleur politique de notre paysage politique démocrate y est présente et le principe même du puzzle permet de les unir dans un objectif commun

HOMMAGE POUR LE MOINS CONTESTABLE

HOMMAGE DU NUMERO 2 D’OUSSAMA BEN LADEN

AU

DEFUNT CHEF TALIBAN PAKISTANAIS

SUR

LE SITE DE CENSORED31

 

 

Parcourant le site de « l’imam de Skynet », je découvre un article, une analyse, en fait, un texte avec « traduction effectuée par Censored31 ». A la lecture, il m’apparaît fort vite qu’il s’agit d’un texte mouliné au traducteur « Google » (ou tout autre équivalent), texte qui est un « Hommage à un homme idéal qui est décédé: le martyre Baitullah - (qu'Allah soit satisfait de lui) », hommage rendu « par le cheikh Ayman Al-Zawahiri (qu'Allah le bénisse) ».

 

Ces 2 noms m’étant familiers, le contenu de « l’hommage » me paraissant instructif sur une forme d’Islam moins louable, il m’a semblé utile de vous en faire partager la substantifique moelle.

 

  1. Après une recherche très rapide, il apparaît que le texte original arabe a été traduit en anglais et se trouve sur le site « Ansar Al-Mujihadeen Network » et que Censored31 a en posté la traduction française sur son site ainsi que sur le site « AAMN » précité dont il est membre et contributeur.

·         Ce site n’accepte de nouveau membre que sous le « parrainage » d’un membre existant ou sous acceptation préalable du « conseil du forum » (aucun commentaire de ma part, juste un certain étonnement quant à la prudence des responsables du site)

 

  1. Réserves d’usage :

 

·         Le texte intégral –version anglaise– est disponible sur le site http://www.ansar1.net/showthread.php?t=15062

·         Le texte intégral –version française- est disponible sur le blog http:/censored31.skynetblogs.be/

·         Je ne partage en aucun cas les idées véhiculées par les sites repris ci-dessus 

·         Seuls mes commentaires du présent billet m’engagent.

 

  1. Question préalable : qui sont Ayman Al-Zawahiri et Ameer Baitullah Mehsud ?

 

·         Mohammed Ayman al-Zawahiri Rabaie (Arabe: أيمن محمد ربيع الظواهري, Ayman Mohammad Rabayaḥ az-Zawahiri, né le 19 juin 1951 - ) est un membre important voire le principal idéologue du réseau al-Qaida et anciennement à la tête de l'organisation paramilitaire du Jihad islamique égyptien. Il est connu sous les noms : Abou Mohammed, Abou Fatima, Mohammed Ibrahim, Abou Abdallah, Abou al-Mu'iz, le docteur, le professeur, Nour, Oustaz, Abou Mohammed Nour ad-Dîn, Abdel Mouaz (Abdel Moez, Abdel Mouez) et d'autres pseudonymes.250px-Ayman_al-Zawahiri_4th_as-Sahab_interview

En 1998, il avait au préalable fusionné le Jihad islamique égyptien (reconstitué en partie en Talaëh al-Fatah) avec al-Qaida. D'après les témoignages d'un ancien membre d'al-Qaida, il a travaillé pour al-Qaida depuis son début et était un cadre de la choura. Il est souvent décrit comme le lieutenant du chef d'al-Qaida, Oussama Ben Laden. Il est admis qu'al-Zawahiri est le médecin de Ben Laden.

 

·         Baitullah Mehsud (Pachto: بیت اللہ محسود; Ourdou: بیت اللہ محسود;  né en 1974 – décédé en août 2009) était un proche allié d'Al Qaïda, considéré comme l'ennemi public numéro un au Pakistan. Mehsud s'est autoproclamé fin 2007 chef des talibans pakistanais Agé d'environ 35 ans, Mehsud est le fils d'un prêcheur musulman sunnite. Après avoir été éduqué dans une école religieuse, il part pour l'Afgha200px-Baitullah_Mehsud-AFPnistan au milieu des années 1990 pour combattre aux côté des talibans dans la guerre civile. Jusqu'à son retour au pays, les talibans du Waziristan du Sud étaient dirigés par l'ancien prisonnier de Guantanamo Abdullah Mehsud. Celui-ci meurt en juillet 2007 lors d'un assaut de l'armée. Bien que quasiment inconnu à l'époque, Baïtullah Mehsud prend rapidement sa place et crée un réseau fédérateur, le TTP. Tout en signant des accords de paix avec le gouvernement, il ouvre des camps d'entraînement pour les recrues et étend son influence dans la région. A l'été 2007, l'armée donne l'assaut contre la Mosquée Rouge d'Islamabad, devenue un foyer islamiste radical. Les islamistes répondent en lançant une vague d'attentats qui ont tué près de 2.000 personnes en deux ans. Le gouvernement en a attribué 80% au TTP, dont celui qui a tué l'ancien Premier ministre pakistanaise Benazir Bhutto en décembre 2007. Le TTP en a lui-même revendiqué de nombreux parmi les plus violents. Les Etats-Unis avait offert cinq millions de dollars pour la mort du chef des taliban pakistanais,

 

  1. Morceaux choisis (copier/coller)

 

·         « Il a apporté un faisceau de lumière, le Jihad et les opérations Martyres effectuer par les frères en Islam en sacrifiaient leur vie, en délaissant ce bas monde et ses richesses, en laissant femmes et enfants derrières eux. »

 

·         « Il leur a ordonné le djihad sacré comme outil unique afin de se défendre contre l'agression des Américains et leurs agents au Pakistan et en Afghanistan. Cela a motivé des milliers vers le Jihad et a développé un désir de devenir Martyre pour la cause d'Allah décrit comme telle dans la sourate 2 ;194. Chaque foyer avait un Mujahid, chaque tribu avait ses martyrs, des Moujahideen désirant devenir Martyre afflouaient de partout, ainsi que des immigrants en provenance de l'Afghanistan ainsi que tous les autres pays Musulmans du monde »

 

·         « Je dis aux Américains, aux Croisés, aux dirigeants et aux apostats de l'Afghanistan et le gouvernement du Pakistan que vous avez tué Baitullah qui est allé vers son créateur comme martyr, mais vous n'avez pas tué l'islam et le djihad. »

 

·         « Ici, vous êtes ... en nos terres, les Américains, les Croisés et leurs dirigeants, en observant l'augmentation de la guerre Sainte après la mort de Baitullah. Cela va augmenter encore plus inch'Allah jusqu'à ce que vous quitté l'Afghanistan battus et humiliés. Nous vous apportons de bonnes nouvelles en provenance d'Afghanistan et du Pakistan, qu'il n'y aura pas de fin et le flux des pertes, des blessures et de la mort persistera à moins que vous prenez la fuite. »

·         « Voici Obama en acceptant toutes ces implantations réparties dans la bande et à Jérusalem et en montrant peu de pitié et en exerçant aucune pression envers les Nazies du gouvernement d'Israël. Est-il clair pour nous que Obama est un criminel de guerre, ou avons-nous besoin de voir plus de crimes à Kaboul, Bagdad, Mogadiscio, ou à Gaza avant de nous rendre compte que ce n'est un fasciste? »

 

·         « Ces règles ont pour but d'affaiblir les moudjahidin, afin d'arrêter le Jihad, favorisant la corruption, la dissolution, la prostitution et la pédophilie sous la tutelle d'un gouvernement sioniste avec l'aide des Croisés. »

 

·         « La nation a pour de découvrir tous ceux qui sont ses ennemis, qui sont parmi nous, dans notre propre peau, qui utilisent la langue et portent nos noms. Ils sont comme des vers de terre qui pénètrent dans nos os, qui nous rend faible dans nos bras, et qui est un poison qui coule dans nos veines comme un vaccin. »

 

  1. Commentaires

 

·         Cet hommage ressemble plus à une apologie du crime, justifiée pour la cause d’Allah, qu’a des éloges funèbres d’un frère musulman ayant vécu dans l’amour et la miséricorde divine.

·         Le nouveau Président des Etats-Unis d’Amérique Barak Hussein Obama y est décrit comme « un criminel de guerre » et « un fasciste ». Pour rappel, Obama, dans son discours d’investiture du 20 janvier 2009 avait clairement exprimé son intention vis-à-vis des musulmans de chercher « une nouvelle façon d'avancer fondée sur notre intérêt mutuel et notre respect mutuel ».

·         Les croisés veulent affaiblir les moudjahidines en favorisant la pédophilie sont un poison similaire au vaccin… 2 thèmes très sensibles pour Censored31 : «  un journaliste d'investigation sur les réseaux de porno enfantine dans des affaires de pédocriminalité … mais également chercheur et analyste concernant le terrorisme d'État moderne (l'affaire GLADIO, le danger des vaccins,... »

·         Le texte est un hommage à un taliban, qui pour rappel est le terme français de l’arabe طالب [ṭālib], « étudiant » ou « chercheur », pl. طلاب [ṭullāb] en arabe ; طالب [ṭɔˑˈlɛb], pl. طالبـان [ṭɔˑlɛˈbɔˑn] en paṣto) et est une personne qui adhère à un mouvement fondamentaliste musulman qui s'est répandu au Pakistan et surtout en Afghanistan depuis octobre 1994.

·         Que Censored31 a placé la traduction française de ce texte sur le site d’Ansar Al-Mujihadeen Network  en y ajoutant la dédicace suivante : « May Allah protect the Moujahideen and their families. Amin » ce qui se traduit littéralement par « Puisse Allah protéger les moudjahidines et leurs familles. Amen ». Les moudjahidines étant, dans ce contexte très précis, bien définis et identifiés comme les combattants islamistes contre les « croisés » et leurs agents.

 

  1. Question essentielle :

Entre l’islam et l’islamisme, il n’y a pas de différence de nature mais de degré. Il n’y a pas de bon ou mauvais islam, pas plus qu’il n’y a d’islam modéré.

En revanche il y a des musulmans modérés. Et c’est bien là qu’est le problème. Qui qualifiera t’on de musulman?

Celui qui stigmatise et tue les infidèles, les idolâtres, les athées, les mécréants, bref tous ceux qui sèment la violence sur la terre comme l’ordonne le coran ?

Celui qui choisit de lire le coran autrement avec une lecture évoluée, pacifiée, bref tous ceux qui veulent la considérer comme une religion et pas comme un outil politique ?

Malheureusement de nos jours, ces derniers sont considérés comme hérétiques et apostats par rapport à l’interprétation traditionnelle musulmane qu’en font les premiers.

Censored31, un musulman converti et « journaliste indépendant » nous présente-t-il sa théorie des « accommodements raisonnables » sous le couvert d’une liberté d’expression défendue en démocratie pour nous emmener vers un rigorisme religieux défendu en théocratie ?

 

A vous de juger !

 

 

multiculturalitéLa démocratie est un luxe, comme la justice est un luxe.

La démocratie est un état instable, non spontané, non naturel, en équilibre sur le tranchant d'une lame de couteau.

La démocratie est un effort et une vigilance.

 

François Cavanna

Les pensées (1994)

05/11/2009

Résitance, Laïcité, Vigilance et Démocratie

Retranscription d’une Partie de l’interview

 d’Anjem Choudary

BBC Août 2005

parlant des attentats du 7  juillet 2005 à Londres

 

Source : http://www.wat.tv/video/choudary-1oyg2_1oy1l_.html

             version traduite avec sous-titre

Source:  http://www.youtube.com/watch?v=C73ePf_2KVw

            version originale anglaise disponible ci-dessous

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Anjem_Choudary

 

 

LJ : Le Journaliste « Stephen » de la BBC

AC : Anjem Choudary

------------------------------------------

LJ :

Je me demande tout simplement pourquoi vous ne condamnez pas cela.

Alors que votre propre leader Omar Bakry a dit très simplement : « Je condamne le massacre d’innocents le 20 juillet ».

Pourquoi ne le dites-vous pas à votre tour ?

AC :

Non, au bout du compte « les gens innocents » quand nous disons « les gens innocents », cela signifie les musulmans. En ce qui concerne les non-musulmans, ils n’ont pas accepté l’islam et en ce qui nous concerne, c’est un crime contre Dieu.

LJ :

Laissez-moi clarifier ce que vous dites, c’est très important. Vous dites que seuls les musulmans peuvent être considérés comme des innocents ?

AC :

En ce qui concerne les musulmans, vous êtes innocent si vous êtes musulman. Alors vous êtes innocent aux yeux de Dieu. Si vous n’êtes pas musulman, vous êtes coupable de ne pas croire en Dieu. Oui il y a de nombreuses victimes…

LJ :

Coupable…coupable… Êtes-vous sérieusement en train de nous dire que tous ces gens, dans ces rames de métro et dans ce bus à Londres le 7 juillet constituaient d’une certaine façon des cibles légitimes ?

AC :

Vous ne me permettez pas de répondre entièrement à votre question, Stephen, vous n’irez jamais au fond des choses. Laissez-moi commencer par dire, qu’en tant que musulman, vous devez prêter allégeance à ce à quoi la charia vous dit de prêter allégeance. Vous devez haïr et aimer pour l’amour d’Allah, vous devez louer et blâmer ce que la charia vous dit de louer et de blâmer. Alors en tant que musulman, je dois soutenir mes frères et sœurs musulmans plutôt que les autres, je leur dois allégeance, je dois coopérer avec eux, je dois les aimer, et de la même façon, je dois haïr tout ce qui n’est pas islamique.

 

 

AC :

Alors pour continuer sur ce point précis : pour ce qui est des musulmans, leur loyauté ira toujours aux musulmans. Aussi je ne condamnerai jamais un musulman pour ce qu’il fait. De fait, je dois le soutenir, qu’il soit l’oppresseur ou l’opprimé.

LJ :

Le cheikh Bakri a déclaré que la Grande-Bretagne est dar al-Harb. Ce qui veut dire « zone de guerre », une zone où…

AC :

Mais elle a toujours été dar al-Harb ! Elle a toujours été dar al-Harb ! Dar al-Harb, c’est là où ne règne pas la loi islamique. Le monde entier aujourd’hui est dar al-Harb. Dar al-Harb…

LJ :

La particularité d’un territoire qui est dar al-Harb, c’est que vous et votre groupe, vous estimez par ce fait autorisés à y commettre des opérations violentes.

AC :

Le fait que la terre entière est dar al-Harb, il y a des endroits où les musulmans s’emploient activement à libérer la terre, il y a d’autres endroits…

LJ :

Alors pourquoi Omar Bakry a-t-il déclaré le 18 janvier que la Grande-Bretagne était dar al-Harb, si ça a toujours été le cas ? Pourquoi a-t-il cru bon de le dire ?

AC :

Ca a toujours été dar al-Harb. Oui, parce que vous ne vous êtes jamais donné la peine d’écouter auparavant, mais le fait est que, de dar-al-Harb, la Grande-Bretagne est devenue dar al-Fitna. Dar al-Fitna, c’est le lieu où le respect pour la vie et la loi des musulmans n’est plus assuré. C’est cela le changement. Autrement, la Grande-Bretagne a toujours été dar al-Harb.

LJ :

Ayman Zawahiri a dit qu’il croit y aura, qu’il devrait y avoir de nouvelles opérations [terroristes] à Londres, « Inch’allah ». Vous pensez comme lui ?

AC :

Eh bien, je pense que c’est inévitable, si vous ne changez pas la cause de ce qui s’est passé le 7 juillet [attentats de Londres] et ce qui s’est passé…

LJ :

Je ne vous demande pas si vous pensez que c’est inévitable, je vous demande si comme lui, vous les appelez de vos vœux.

AC :

Non, nous ne les appelons pas de nos vœux, nous appelons le public et le gouvernement britannique à se réveiller, à retirer ses troupes d’Irak, à arrêter de soutenir…

LJ :

Je ne vous questionne pas sur le gouvernement britannique, je vous demande de me donner voter opinion sur les nouveaux appels des dirigeants d’al-Qaida à commettre des attentats au Royaume-Uni et au cœur de Londres.

AC :

C’est son appel, n’est-ce pas ? Alors, de toute évidence…

LJ :

Alors je vous demande : le condamnez-vous ?

AC :

Non, je ne pourrai jamais condamner un frère musulman, je ne condamnerai jamais un frère musulman, je soutiendrai toujours mon frère musulman, qu’il soit oppresseur…

LJ :

Donc vous le soutenez, vous voulez que les attentats continuent à Londres…

AC :

Attendez une seconde… attendez… laissez-moi m’exprimer…

LJ :

Vous le soutenez, vous venez de le dire…Vous venez de dire que vous le soutenez…

AC :

Je soutiendrai toujours mon frère musulman qu’il soit l’oppresseur ou l’opprimé.

Censored31… le bel exemple de l’ambiguïté de l’islam

Censored31... le bel exemple de l'ambiguïté de l'islam

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas Censored31, allez donc vous promener par un dimanche pluvieux et de grand vent sur les chemins, parfois boueux, de http:/www.skynet.be/actu-sport/actu. A la croisée des chemins, vous y rencontrez, avec plus ou moins de bonheur celui que les internautes du site appellent, au premier ou second degré, « l'iman de skynet » !

Beaucoup rétorqueront, dans un premier élan d'humanisme généreux, qu'il s'agit certes d'une grande preuve d'intolérance à son égard. Mais à regarder de plus près, ils constateront avec stupéfaction voire inquiétude, que ce surnom, dont les internautes l'affublent, est pour le moins mérité.

Sur son blog ou dans ces commentaires, Censored31, après la classique dédicace « Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, As-Salâmou 'alaykoum wa rahmatullaahi wa barakaatuh », notre homme se présente lui-même comme étant un « un musulman converti, un journaliste indépendant (non rémunéré puisque le salaire vient d'Allah), un journaliste d'investigation, mais également chercheur-analyste concernant le terrorisme d'État moderne, chercheur en études sur l'Islam, un spécialiste du renseignement et de la communication stratégique ».

Soit, mais pourquoi les internautes l'ont-ils habillé du sobriquet « d'imam de Skynet », par islamophobie primaire, par manque de respect, par humour ou par conviction ? Par conviction, en effet dans le cadre du sunnisme, on peut comparer la fonction d'imam à celle du pasteur protestant. En effet l'imam ne fait pas partie d'une structure hiérarchique. Il est désigné par la communauté elle-même (celle de Skynet en l'occurence) et ne prétend à aucun lien privilégié avec Dieu. C'est de préférence la personne qui, dans la communauté, est la plus savante (de l'arabe : علِمي [olimi]) dans la connaissance des rites de l'islam.

MAIS, parce qu'il y a un MAIS..., lors de divers échanges de messages sur un thème il est vrai très polémique (Foulard: les élèves reviennent à l'athénée d'Anvers et de Hoboken - jeudi 29 octobre 2009), notre Censored31 s'est quelque peu laissé aller à des commentaires dont l'ambiguïté n'a échappé à personne et qui peuvent susciter quelques interrogations!

Morceaux choisis

  • Censored31 - 30/10/2009 - 09h53 : « ...bientôt t'auras une épreuve ou maladie émanant de ton Seigneur afin que tu puisses te souvenir de Sa Bonté...Amin »
    • Le dieu de miséricorde (bienveillant, bon, compatissant, indulgent) offrant absolution, charité, clémence, grâce, pitié ne serait qu'un dieu de vengeance, accablant ses enfants d'épreuves ou de maladies pour les éprouver, les punir. Notre dieu du coran ne serait-il pas un dieu d'amour, et de miséricorde ?
      • L'interprétation de Censored31 serait-elle erronée, faussée ou trahirait-elle d'autres intérêts moins louables?

  • Censored31 - 29/10/2009 - 19h55 : « J'ai moi même mis une video sur les prostitués arabes à Paris qui pensent qu'au fric...c'est d'ailleurs qu'elles aiment les pigeons européens et l'implication de la famille royale saoudienne...tous ces gens ne veulent pas la Shar'ia sinon ils n'auront même pas une petite mais aussi les pierres qui les attendent en cas d'adultère et le fouet en cas de fornication... »
  • Censored31 - 30/10/2009 - 09h27 : « La lapidation est la sentence prescrit par un Juge Islamique en cas d'adultère mon cher... »
    • Censored31 parle de Shari'a (loi coranique) et d'une sentence d'un juge islamique (la lapidation).
      • Dans le monde occidental, en cas de problème entre personnes, n'est-ce pas aux tribunaux laïcs qu'incombent la charge d'une condamnation qui n'a plus rien de semblable à la barbarie d'une lapidation? Devons-nous en conclure que Censored31 souhaiterait faire de notre petite Belgique une République Islamique? L'interprétation de Censored31 serait-elle erronée, faussée ou trahirait-elle d'autres intérêts moins louables?

 

  • Censored31 - 29/10/2009 - 19h58 : « ...deuxièmement le pouvoir ne prônent pas un Islam pur...la famille Saoud sont des vendus...ils ne parlent jamais du Jihad...se ne sont que des traitres à l'Islam. »
    • Censored31 parle de la dynastie saoudienne, du nom de Saoud ben Mohammed ben Mouqrin, père du fondateur (en 1744) du premier Etat d'Arabie Saoudite et traite la dite lignée royale de traître à l'islam pour ne jamais parler de Djihad, jihad ou djihâd (arabe : jihād, جهاد, lutte).
      • De quel jihad parle Censored31: le jihad majeur (l'effort que doit faire tout musulman pour lutter contre lui-même) ou le jihad mineur (la lutte contre l'infidèle inférieur, le kâfir, de l'arabe, كافر [kāfir], incroyant à l'islam)? Je doute que Censored31 connaisse à ce point la famille royale saoudienne (pour rappel, Censored31 est d'origine belge, converti à l'islam) que pour se permettre de juger de l'effort entrepris par chacun des membres de la famille saoudienne pour lutter contre lui-même, contre son égoïsme et ses instincts, contre son orgueil et sa passion de dominer les autres, contre l'envie, la jalousie, le mensonge, et l'adoration quelle qu'elle soit, qui l'écartent du chemin de Dieu. Parle-t-il donc du jihad mineur? Dès lors, l'interprétation de Censored31 serait-elle erronée, faussée ou trahirait-elle d'autres intérêts moins louables?

 

  • Censored31 - 29/10/2009 - 20h20 : « jimibxl...moi je méprisent ces gens là du MRAX...ils connaissent rien du Monothéisme...et ils sont derrière la condamnation d'un Musulman en première Instance pour avoir eu des propos négationniste... »
    • Premier étonnement : le président du Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX) depuis mai 2004 est Mr Radouane Bouhlal, titulaire d'une licence spéciale en droits de l'homme à l'UCL, et de religion musulmane. Et malgré tout, aux dires de Censored31, il serait incompétent (çàd ne connaît rien du monothéisme).
    • Second étonnement et grande inquiétude : une institution présidée par un musulman ne pourrait pas poursuivre en justice un musulman ayant tenu des propos négationnistes (pour rappel, la négation de la réalité du génocide pratiqué par l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale contre les Juifs, c'est-à-dire la négation de la Shoah).
      • Le terme, étymologiquement, ne suggère-t-il pas que l'antisémitisme est dirigé contre tous les peuples sémites, Juifs et Arabes. Ou est-ce la Shoah qui est remise en cause? L'interprétation de Censored31 serait-elle erronée, faussée ou trahirait-elle d'autres intérêts moins louables?

 

Y aurait-il deux Islams?

L'un guerrier et l'autre tolérant et pacifique?

Laissons la parole à Anne-Marie Delcambre, née le 26 juin 1943,  islamologue française, docteur de troisième cycle de l'Université Paris-IV en études islamiques, docteur d'État en droit et agrégée d'arabe classique.

  • « Entre l'islam et l'islamisme, il n'y a pas de différence de nature mais de degré. L'islamisme est présent dans l'islam comme le poussin l'est dans l'oeuf. Il n'y a pas de bon ou mauvais islam, pas plus qu'il n'y a d'islam modéré. En revanche il y a des musulmans modérés, ceux qui n'appliquent que partiellement l'islam. »
  • « Mais en même temps chaque règle est une règle de comportement religieux, que cette règle soit dans le domaine juridique, politique ou intime. C'est le religieux qui recouvre tout. Le système pleinement réalisé devrait s'appeler théocratie et jamais «démocratie». On nous ment quand on nous affirme que l'islam serait une foi qui se pratique dans la sphère privée, comme le christianisme. L'islam est à la fois une foi, une loi, un droit (fiqh), lequel est l'application de la Loi qu'est la charî'a. Et cette charî'a a prescrit de combattre l'infidèle (jihâd ou qitâl), de lui réserver un traitement inégalitaire (dhimmî), d'appliquer aux musulmans des peines fixes (hudûd) pour des crimes bien définis (adultère (zinâ), apostasie (ridda), blasphème (tajdîf), vol (sariqah), brigandage (qat' al-tarîq), meurtre (qatl) et bien sûr consommation d'alcool. »

Laissons la parole à Anjem Choudary[Nota Bene], né en 1967, extrémiste islamiste, avocat, ex-président de l'Association des Avocats Musulmans en Angleterre (ALM) dont il a été radié en 2002 :

  • «Laissez-moi commencer par dire, qu'en tant que musulman, vous devez prêter allégeance à ce à quoi la charia vous dit de prêter allégeance. Vous devez haïr et aimer pour l'amour d'Allah, vous devez louer et blâmer ce que la charia vous dit de louer et de blâmer. Alors en tant que musulman, je dois soutenir mes frères et sœurs musulmans plutôt que les autres, je leur dois allégeance, je dois coopérer avec eux, je dois les aimer, et de la même façon, je dois haïr tout ce qui n'est pas islamique
  • «... pour continuer sur ce point précis : pour ce qui est des musulmans, leur loyauté ira toujours aux musulmans. Aussi je ne condamnerai jamais un musulman pour ce qu'il fait. De fait, je dois le soutenir, qu'il soit l'oppresseur ou l'opprimé».

Conclusion

Ainsi donc, si à la croisée des chemins par un dimanche pluvieux et de grand vent , vous rencontrez, avec plus ou moins de bonheur le sieur Censored31, sachez que pour notre « chercheur » 

  • l'islam est à la fois une foi, une loi, un droit,
  • que ses propos sont tous sauf modérés,
  • qu'il soutient tout musulman, qu'il soit oppresseur ou opprimé.

Je laisse le soin à chacun d'entre vous d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

Les miennes se résument en mots simples mais lourds de signification : 

  • vigilance
  • laïcité
  • résistance
  • démocratie

Ces mots sont parfaitement illustrés par un « logo » : multiculturalité

  • vigilance: mettons ensemble toutes les pièces du puzzle pour obtenir l'information dans son ensemble
  • laïcité: aucun symbolisme religieux n'est présent dans ce logo
  • résistance: mettons ensemble, en commun, nos forces vives puisqu'il est acquis que «L'Union Fait La Force»
  • démocratie: chaque couleur politique de notre paysage politique démocrate y est présente et le principe même du puzzle permet de les unir dans un objectif commun

Votre Debby verte

Qui courait dans l'herbe

[Nota Bene] Un message sur Anjem Choudary sera posté sous peu

04/11/2009

PRATIQUE D'ACCOMODEMENT RAISONNABLE ET TOLERANCE MAXIMALE: VIVE LE PROSELYTISME

Demelenne et Destexhe dénoncent « le bal des hypocrites »

mardi 20 octobre 2009, 11:52

http://www.lesoir.be/forum/cartes_blanches/2009-10-20/double-jeu-ecolo-face-islam-radical-733532.shtml

Un parti comme les autres, Écolo ? Pas exactement. Les verts ont en effet une face cachée...

2596574506_1 Elle n'a pas été mise à l'avant-plan pendant la campagne électorale. Les écologistes plaident pour une transformation tout sauf cosmétique de la société belge, via la pratique de l'accommodement raisonnable.

Importée du Québec, où elle est source de fréquentes tensions politiques, cette pratique privilégie une gestion de type communautariste des revendications religieuses en général, et musulmanes en particulier. Elle consiste à négocier, de façon quasi systématique, un assouplissement de la règle ou de la loi afin de rencontrer les exigences d'un individu ou d'un groupe minoritaire. Dès qu'un de ceux-ci se sent discriminé, il peut enclencher un processus de négociation avec l'institution ou l'entreprise concernée, qui aboutit soit à un accord à l'amiable, soit à un recours devant les tribunaux. La discrimination présumée peut porter sur l'âge, le sexe, le physique (poids, grossesse...) ou le handicap, mais surtout sur la religion. C'est là qu'apparaissent les plus sérieuses controverses, dans un contexte où les musulmans rigoristes font le forcing pour réintroduire le religieux dans l'espace public. Et traitent d'islamophobes ceux qui tentent d'endiguer leur offensive.

(...) Les accommodements raisonnables sont une aubaine pour ceux qui sont davantage soucieux d'islamiser leur mode de vie que de s'intégrer dans une société laïcisée (...) Tous les fondamentalistes... exercent un chantage sur les démocrates : « Assouplissez les lois et les règlements pour que nos prescrits religieux aient partout droit de cité. Si vous refusez, vous êtes des intolérants, nous vous traînerons devant le tribunal. » Certains démocrates vivent mal ce chantage permanent. Par lassitude ou naïveté, ils concèdent du terrain aux extrémistes.

Minnie_BurqaAu Québec, la Commission de consultation sur les pratiques d'accommodement raisonnable préconise d'autoriser le port du voile non seulement pour les élèves, mais aussi pour les enseignants, les professionnels de la santé et les fonctionnaires (sauf les policiers, les procureurs et les gardiens de prison). Les interdits alimentaires doivent être scrupuleusement respectés (par exemple, pour la nourriture halal dans les écoles), les congés professionnels adaptés selon la religion (par exemple, pendant le ramadan) et il est recommandé d'autoriser, pour la prière, l'utilisation de lieux provisoirement inoccupés (par exemple, dans les établissements scolaires et les entreprises). Cerise sur le gâteau, la Commission plaide pour l'autorisation du port du foulard dans les compétitions sportives (par exemple, une joueuse de tennis voilée sur le court), sauf s'il compromet la sécurité des athlètes.

La Belgique est-elle prête à emprunter cette voie ? Écolo pense que oui. C'est le seul parti qui propose, dans son programme, de développer la pratique des accommodements raisonnables. « En attendant la mise en place généralisée d'un tel système, Écolo s'engage à en promouvoir l'esprit et la pratique partout où il est en position de le faire », peut-on lire au chapitre intitulé « Priorité nº1 : construire une société vraiment interculturelle » (...).

À suivre certains écologistes, les radicaux seraient, non pas les religieux intégristes, mais ceux qui s'opposent à leur cahier de revendications (...). Nous y voilà. Dans cette zone grise du relativisme culturel où barbotent certains écologistes. « Les accommodements raisonnables, c'est la négociation, précise l'un des penseurs verts, Henri Goldman. Il ne s'agit pas d'arbitrer entre le bien et le mal, entre le juste et l'injuste, entre le vrai et le faux... » Traduction : entre le barbu qui veut voiler les adolescentes et le professeur attaché à la neutralité de son école, il ne faut pas choisir clairement son camp... Entre le musulman passéiste qui rêve d'une société guidée par la loi d'Allah et le musulman moderne qui refuse d'être enfermé dans sa religion, il faut s'abstenir de tout jugement préférentiel.

burka sexy(...) Écolo a fait son choix : celui de la tolérance maximale pour le port du voile. À l'école, tout d'abord (...). Dans les services publics, ensuite (...). Étonnamment, nulle trace dans le programme et les publications d'Écolo d'une analyse de la dimension politique du voile... « Le port du voile est l'emblème, le drapeau et la clé du système islamiste, écrit la romancière et anthropologue iranienne, Chahdortt Djavann. C'est le meilleur moyen pour les islamistes de gagner du terrain. » Ce prosélytisme n'inquiète pas Écolo. L'instrumentalisation politique du voile est une donnée totalement absente de sa réflexion. (...)

Les militants de l'islam rigoriste sont très actifs au sein d'Écolo. Le 29 avril 2009, Ahmed Mouhssin, conseiller communal vert de Saint-Josse, a déposé une proposition de motion ouvrant les emplois dans l'administration publique de sa commune aux femmes portant le voile (aussi aux hommes portant le turban sikh ou la kippa)... Ancien coordinateur du groupe de pression « Vigilance musulmane », Ahmed Mouhssin est l'un des jeunes élus qui montent dans les rangs Écolo. Collaborateur de la ministre Evelyne Huytebroeck pendant la précédente législature, Mouhssin est député bruxellois depuis le 7 juin 2009. Il passe pour l'un des candidats « bons musulmans » qui a bénéficié du soutien des mosquées. Accompagné de la députée fédérale écologiste, Zoé Genot, il a notamment fait campagne sur le marché de Molenbeek en distribuant à la population d'origine arabo-musulmane, un tract ciblé aux relents très communautaristes. Ce tract reprenait la photocopie d'un article du Soir rendant public un courrier du coprésident d'Écolo, Jean-Michel Javaux, rappelant aux électeurs de confession musulmane qu'il est opposé à l'interdiction du voile à l'école et avançant qu'il « n'hésitera pas » à faire de cette position « une base de discussion pour l'entrée du parti au sein du gouvernement de la Communauté française

L'un des adversaires les plus acharnés de l'interdiction du voile à l'école, le président du Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (MRAX), Radouane Bouhlal, a travaillé au cabinet du ministre écologiste Jean-Marc Nollet, lors de la législature arc-en-ciel. Bouhlal partage avec certains élus verts le goût du coude-à-coude avec les militants de l'islam rigoriste. Au nom du MRAX, il a déposé un recours contre la décision de deux athénées de Charleroi d'interdire « tout couvre-chef et signe ostensible d'appartenance politique ou religieuse ». Lorsque, le 17 mars 2009, le Conseil d'État a jugé irrecevable le recours du MRAX, l'ancien collaborateur d'Écolo a qualifié l'arrêt d'« idéologique, orienté et antidémocratique ». Tout en nuance...

Écolo n'a guère médiatisé sa position en faveur de la libéralisation du port du voile. Les verts ont surtout fait connaître ce point de leur programme... aux électeurs potentiellement pro-voile. Habile mais hypocrite : il est douteux que l'ensemble des élus, et plus encore des électeurs d'Écolo, approuve cette étrange attitude consistant à applaudir ceux dont l'obsession est de voiler les femmes et à jeter l'opprobre sur ceux qui luttent contre l'intégrisme sous toutes ses formes.

burka et humourFaire de la politique autrement, chers progressistes verts autoproclamés, est-ce s'accommoder avec les partisans d'un nouvel ordre moral, puritain et sexiste ? Est-ce cacher à (la plupart de) ses électeurs, sa proximité avec les propagandistes d'un islam pas vraiment éclairé ? Est-ce jeter la laïcité au compost ? N'aurait-elle pas le droit, elle aussi, d'être durable ? Écolo... est, aujourd'hui, le seul parti qui a théorisé son adhésion aux accommodements raisonnables, un système jugé déraisonnable par un nombre croissant de Québécois parce qu'il jette les bases d'une société communautarisée et fragmentée. Une société dont le socle de valeurs communes s'érode inexorablement, sous la pression des revendications identitaires, surtout d'ordre religieux.

 

ni_v_ni_b

hatc-free5-133x133