04/11/2009

PRATIQUE D'ACCOMODEMENT RAISONNABLE ET TOLERANCE MAXIMALE: VIVE LE PROSELYTISME

Demelenne et Destexhe dénoncent « le bal des hypocrites »

mardi 20 octobre 2009, 11:52

http://www.lesoir.be/forum/cartes_blanches/2009-10-20/double-jeu-ecolo-face-islam-radical-733532.shtml

Un parti comme les autres, Écolo ? Pas exactement. Les verts ont en effet une face cachée...

2596574506_1 Elle n'a pas été mise à l'avant-plan pendant la campagne électorale. Les écologistes plaident pour une transformation tout sauf cosmétique de la société belge, via la pratique de l'accommodement raisonnable.

Importée du Québec, où elle est source de fréquentes tensions politiques, cette pratique privilégie une gestion de type communautariste des revendications religieuses en général, et musulmanes en particulier. Elle consiste à négocier, de façon quasi systématique, un assouplissement de la règle ou de la loi afin de rencontrer les exigences d'un individu ou d'un groupe minoritaire. Dès qu'un de ceux-ci se sent discriminé, il peut enclencher un processus de négociation avec l'institution ou l'entreprise concernée, qui aboutit soit à un accord à l'amiable, soit à un recours devant les tribunaux. La discrimination présumée peut porter sur l'âge, le sexe, le physique (poids, grossesse...) ou le handicap, mais surtout sur la religion. C'est là qu'apparaissent les plus sérieuses controverses, dans un contexte où les musulmans rigoristes font le forcing pour réintroduire le religieux dans l'espace public. Et traitent d'islamophobes ceux qui tentent d'endiguer leur offensive.

(...) Les accommodements raisonnables sont une aubaine pour ceux qui sont davantage soucieux d'islamiser leur mode de vie que de s'intégrer dans une société laïcisée (...) Tous les fondamentalistes... exercent un chantage sur les démocrates : « Assouplissez les lois et les règlements pour que nos prescrits religieux aient partout droit de cité. Si vous refusez, vous êtes des intolérants, nous vous traînerons devant le tribunal. » Certains démocrates vivent mal ce chantage permanent. Par lassitude ou naïveté, ils concèdent du terrain aux extrémistes.

Minnie_BurqaAu Québec, la Commission de consultation sur les pratiques d'accommodement raisonnable préconise d'autoriser le port du voile non seulement pour les élèves, mais aussi pour les enseignants, les professionnels de la santé et les fonctionnaires (sauf les policiers, les procureurs et les gardiens de prison). Les interdits alimentaires doivent être scrupuleusement respectés (par exemple, pour la nourriture halal dans les écoles), les congés professionnels adaptés selon la religion (par exemple, pendant le ramadan) et il est recommandé d'autoriser, pour la prière, l'utilisation de lieux provisoirement inoccupés (par exemple, dans les établissements scolaires et les entreprises). Cerise sur le gâteau, la Commission plaide pour l'autorisation du port du foulard dans les compétitions sportives (par exemple, une joueuse de tennis voilée sur le court), sauf s'il compromet la sécurité des athlètes.

La Belgique est-elle prête à emprunter cette voie ? Écolo pense que oui. C'est le seul parti qui propose, dans son programme, de développer la pratique des accommodements raisonnables. « En attendant la mise en place généralisée d'un tel système, Écolo s'engage à en promouvoir l'esprit et la pratique partout où il est en position de le faire », peut-on lire au chapitre intitulé « Priorité nº1 : construire une société vraiment interculturelle » (...).

À suivre certains écologistes, les radicaux seraient, non pas les religieux intégristes, mais ceux qui s'opposent à leur cahier de revendications (...). Nous y voilà. Dans cette zone grise du relativisme culturel où barbotent certains écologistes. « Les accommodements raisonnables, c'est la négociation, précise l'un des penseurs verts, Henri Goldman. Il ne s'agit pas d'arbitrer entre le bien et le mal, entre le juste et l'injuste, entre le vrai et le faux... » Traduction : entre le barbu qui veut voiler les adolescentes et le professeur attaché à la neutralité de son école, il ne faut pas choisir clairement son camp... Entre le musulman passéiste qui rêve d'une société guidée par la loi d'Allah et le musulman moderne qui refuse d'être enfermé dans sa religion, il faut s'abstenir de tout jugement préférentiel.

burka sexy(...) Écolo a fait son choix : celui de la tolérance maximale pour le port du voile. À l'école, tout d'abord (...). Dans les services publics, ensuite (...). Étonnamment, nulle trace dans le programme et les publications d'Écolo d'une analyse de la dimension politique du voile... « Le port du voile est l'emblème, le drapeau et la clé du système islamiste, écrit la romancière et anthropologue iranienne, Chahdortt Djavann. C'est le meilleur moyen pour les islamistes de gagner du terrain. » Ce prosélytisme n'inquiète pas Écolo. L'instrumentalisation politique du voile est une donnée totalement absente de sa réflexion. (...)

Les militants de l'islam rigoriste sont très actifs au sein d'Écolo. Le 29 avril 2009, Ahmed Mouhssin, conseiller communal vert de Saint-Josse, a déposé une proposition de motion ouvrant les emplois dans l'administration publique de sa commune aux femmes portant le voile (aussi aux hommes portant le turban sikh ou la kippa)... Ancien coordinateur du groupe de pression « Vigilance musulmane », Ahmed Mouhssin est l'un des jeunes élus qui montent dans les rangs Écolo. Collaborateur de la ministre Evelyne Huytebroeck pendant la précédente législature, Mouhssin est député bruxellois depuis le 7 juin 2009. Il passe pour l'un des candidats « bons musulmans » qui a bénéficié du soutien des mosquées. Accompagné de la députée fédérale écologiste, Zoé Genot, il a notamment fait campagne sur le marché de Molenbeek en distribuant à la population d'origine arabo-musulmane, un tract ciblé aux relents très communautaristes. Ce tract reprenait la photocopie d'un article du Soir rendant public un courrier du coprésident d'Écolo, Jean-Michel Javaux, rappelant aux électeurs de confession musulmane qu'il est opposé à l'interdiction du voile à l'école et avançant qu'il « n'hésitera pas » à faire de cette position « une base de discussion pour l'entrée du parti au sein du gouvernement de la Communauté française

L'un des adversaires les plus acharnés de l'interdiction du voile à l'école, le président du Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (MRAX), Radouane Bouhlal, a travaillé au cabinet du ministre écologiste Jean-Marc Nollet, lors de la législature arc-en-ciel. Bouhlal partage avec certains élus verts le goût du coude-à-coude avec les militants de l'islam rigoriste. Au nom du MRAX, il a déposé un recours contre la décision de deux athénées de Charleroi d'interdire « tout couvre-chef et signe ostensible d'appartenance politique ou religieuse ». Lorsque, le 17 mars 2009, le Conseil d'État a jugé irrecevable le recours du MRAX, l'ancien collaborateur d'Écolo a qualifié l'arrêt d'« idéologique, orienté et antidémocratique ». Tout en nuance...

Écolo n'a guère médiatisé sa position en faveur de la libéralisation du port du voile. Les verts ont surtout fait connaître ce point de leur programme... aux électeurs potentiellement pro-voile. Habile mais hypocrite : il est douteux que l'ensemble des élus, et plus encore des électeurs d'Écolo, approuve cette étrange attitude consistant à applaudir ceux dont l'obsession est de voiler les femmes et à jeter l'opprobre sur ceux qui luttent contre l'intégrisme sous toutes ses formes.

burka et humourFaire de la politique autrement, chers progressistes verts autoproclamés, est-ce s'accommoder avec les partisans d'un nouvel ordre moral, puritain et sexiste ? Est-ce cacher à (la plupart de) ses électeurs, sa proximité avec les propagandistes d'un islam pas vraiment éclairé ? Est-ce jeter la laïcité au compost ? N'aurait-elle pas le droit, elle aussi, d'être durable ? Écolo... est, aujourd'hui, le seul parti qui a théorisé son adhésion aux accommodements raisonnables, un système jugé déraisonnable par un nombre croissant de Québécois parce qu'il jette les bases d'une société communautarisée et fragmentée. Une société dont le socle de valeurs communes s'érode inexorablement, sous la pression des revendications identitaires, surtout d'ordre religieux.

 

ni_v_ni_b

hatc-free5-133x133

INFILTREE PARMI LES ISLAMISTES RADICAUX


VIGILANCE

 


 

INSTRUCTIF MAIS INQUIETANT .... 

 


Livre de 2006


Cet ouvrage rédigé par Hind Fraihi laisse parler une musulmane pratiquante, l'auteur, sur l'un des maux de cette époque, le terrorisme islamique.
Hind frahi se pose des questions fondamentales comme :
Pourquoi quelqu'un commet-il un crime au nom d'Allah ? Qui sont les islamistes extrémistes ? Sont-ils prêts à perpétrer une action terroriste dans
notre pays ?

La journaliste a rencontré les principaux responsable de la communauté musulmane de Belgique, les a longuement interrogés pour livrer ce livre saisissant, un regard de l'intérieur sur ces réseaux de haine.
Un ouvrage instructif et éclairant.

03/11/2009

Pas chic, très CHOC...

Prenez le temps de regarder cette vidéo de 8:28 minutes:

Il rêve d'intégrer les Basiji, les Milices Radicales des Gardiens de la Révolution... mais il a 7 ans !!!

"Inch'Allah quand arrivera l'imam caché, le messie, je serai un soldat dans son armée. J'espère mourir en martyr au service de notre messie"

 

Voila en une vidéo, le résumé simple mais terrifiant de ce qui fait l'admiration de certains musulmans !!!

 

18:03 Écrit par DebbyLeumenthal dans Extrémisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enfant, iran, extremisme, coran, imam, lavage cerveau |  Facebook |